À écouter

« Vivre en prison » une nuit d’archives par Mathias Le Gargasson, pour donner à entendre la parole des détenus, hommes et femmes, et de ceux qui les entourent, médecins, prêtres, visiteurs. Une plongée radiophonique dans les prisons françaises de la deuxième moitié du vingtième siècle, de 1946 à 2002.

Nancy Huston dans Bookmakers sur Arte radio

Esprit de justice

Le nombre de détenus ne cesse d’augmenter de manière préoccupante dans notre pays. C’est dû à l’augmentation des entrées, mais il faut aussi s’interroger sur la durée moyenne des détentions ; peut-être pourrait-on prendre la question à l’envers en se concentrant sur la sortie.

Le grand atelier

Dans son dernier roman, Francia, Nancy Huston se penche sur les mécanismes de la domination masculine, à travers les portraits croisés d’une prostituée transgenre et de ses clients. Elle a choisi pour invité le comédien et metteur en scène Patrick Le Mauff

Visiteurs de prison, une lumière derrière les barreaux

Ils sont un millier de visiteurs de prison en France. Des hommes et des femmes bénévoles, qui viennent simplement parler avec les détenus et les écouter. Ils sont une fenêtre sur l’extérieur pour les personnes incarcérés. Parfois, des liens d’amitié très forts se tissent entre détenus et visiteurs.

Incorrigibles et débauchées

Dans la petite ville de Cadillac-sur-Garonne se dresse un imposant château construit au XVIIe siècle. Après avoir abrité la première prison pour femmes de France, il devient une école de préservation, un lieu d’enfermement pour « mauvaises filles ».

La prison c’est pas l’hôtelUn documentaire de Daphné Turpin

Une psychologue raconte la violence du système carcéral

Quelques années dans la vie d’une prison

C’en est fini du silence. Chef de détention dans une centrale pénitentiaire pendant près de vingt ans, Hervé raconte les dérives du système carcéral qui l’ont conduit à s’en éloigner. Propos recueillis par Sonia Kronlund.

L’économie derrière les barreaux – Entendez-vous l’éco ?

Épisode 1 : Le coût de l’enfermement

Épisode 2 : Au XIXème siècle, la prison comme entreprise.

Épisode 3 : Travail en détention : préparer la sortie

Nouvel épisode de Prison Obsessions !

La prison est l’une des rares institutions qui procède encore à la séparation des sexes. Pourquoi ? Des activités ou du travail sont conduits, en mixité, dans différents pays. De quoi faire bouger les lignes ?

Découvrez « Femmes et hommes en prison : surveiller et unir », le troisième épisode de Prison Obsessions, réalisé par Clara Grisot.

http://tinyurl.com/yc2sdk7n

À écouter sur la plateforme de votre choix :

Apple Podcasts : http://tinyurl.com/5n7w7tun

Deezer : http://tinyurl.com/mr2zupfk

Google Podcasts : http://tinyurl.com/bdd7wkjy

Spotify : http://tinyurl.com/rn5f5hj6

Vivre en prison

« Vivre en prison » une nuit d’archives par Mathias Le Gargasson, pour donner à entendre la parole des détenus, hommes et femmes, et de ceux qui les entourent, médecins, prêtres, visiteurs. Une plongée radiophonique dans les prisons françaises de la deuxième moitié du vingtième siècle, de 1946 à 2002.

En prison sur ordonnance

Un fou ne doit pas être emprisonné. Et pourtant, les personnes souffrant de troubles psychiatriques sont nombreuses en prison et les moyens pour les soigner manquent cruellement.

19e siècle : des fous parmi les autres

Les asiles, que la loi de 1838 généralise en France, accueillent au 19e siècle des hommes et des femmes de tous milieux. Anatole Le Bras s’intéresse à leurs trajectoires, à l’intérieur comme en dehors des murs de l’institution, évoquant des vies fragiles, marquées par l’internement.

À voir

Des prisons sans murs, un autre monde carcéral, Arte Regards.

État limite un film de Nicolas Peduzzi – Sortie en salles 1er mai 2024
Tourné dans le sillage du jeune psychiatre mobile de l’hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine), ce documentaire sensible sonde le délabrement de notre système de santé et l’épuisement de celles et ceux qui le portent au quotidien.

Interview du réalisateur et du médecin psychiatre sur Médiapart

À lire

Amoudi Moktar, Les conditions idéales, Gallimard, 2023, 256 p.

Benzine Rachid, Delorme Christian, Nous avons tant de choses à nous dire, Albin Michel Espaces libres, 1997, 251 p.

Berdzenichvili Levan, Ténèbres sacrées, Noir sur blanc, 2023, 240 p.

Brami Brigitte, Brigitte Sy par Brigitte Brami, Editions Unicite, 2024, 126 p.

Brisson Olivier, Pour une psychiatrie indisciplinée, La fabrique éditions, 2023

Chalendon Sorj, L’Enragé, Grasset, 2023, 416 p.

Cros Roland, L’incorrigible : itinéraire d’un bagnard ordinaire, L’Échappée, 2023, 192 p.

Delorme Christian, Antoine Chevrier, fondateur du Prado, Nouvelle Cité, 2024, 128 p.

Ducloux Thibault, Illuminations carcérales, comment la vie en prison produit du généreux, Labor et Fides, 2024.

El Bouih Fatna, Une femme nommée Rachid, Le Fennec, 2001.

Elias Ricardo, Sur un os (A la carcel), L’Arbre vengeur, 2023. 312 p.

Estay Stange Veronica, Survivre à la survie. Chili, une mémoire déchirée, Calmann-Lévy, 2023, 254 p.

Faïd Redoine, Spirale, Jean-Claude Lattès, 2023, 350 p.

Gardet Mathias, Blanchard Véronique, Mauvaise graine. Deux siècles d’histoire de la justice des enfants, Editeur Textuel, 2017, 174p.

Georgesco Florent, Vies imprévues. Enfants placés, ils ont déjoué le destin, Grasset, 224, 198 p.

Giouse Marc, Victor de Villeurbanne, L’Harmattan, 2023, 244 p.

Guiller Audrey, Emprisonnées – Dix femmes, dix pays, dix histoires, Libertalia, 2024, 200 p.

Hillier Pauline, Les contemplées. La Manufacture de livres. 2023, 204 p.

Jablonka Ivan, Les enfants de la République : l’intégration des jeunes de 1789 à nos jours, Seuil 2010

Janin Dorothée, La révolte des filles perdues, Stock, 2023, 384p.

Kauffmann Alexandre, Un homme dangereux, 2024, Goutte d’Or, 320 p.

Lafon Lola, Quand tu écouteras cette chanson, Stock, 2022, 180 p.

Luxemburg, Rosa, Herbier de prison, Héros-Limite, 2023, 360 p.

Martin Jean-Pierre, N’oublie rien, Éditions de l’Olivier, 2024, 192 p.

Meynadier Valéry, Ma mère toute bue, éditions Chèvre-feuille étoilée, 2007

Meynadier Valéry, Centaure, éditions Chèvre-feuille étoilée, 2010

Meynadier Valéry, Divin Danger, éditions Al Manar, 2017

Meynadier Valéry, La Morsure de l’ange, éditions Al Manar, 2020

Meynadier Valéry, Le dit d’Eurydice, éditions Musimot (2023)

Menebhi Saïda, Les bras chargés de fusils, la tête de poèmes, Premiers matins de novembre, 2023, 152 p.

Mohammed Marwan, « Y a embrouille ! ». Sociologie des rivalités inter-quartiers, Paris, Stock, 2023

Mohammed Marwan, Penser la stratification sociale des espaces de la délinquance avec Michel Foucault et Stéphanie Saint-Clair, Déviance et Société, 12/4, 2023

Pattieu Sylvain, Forêt-furieuse, Editions du Rouergue, 2019

Pouteyo Michaël, Fernand Deligny, enfant et institution, Pour une histoire de l’enfance en marge, ENS Éditions, 2024, 438 p.

Rwabuhihi Ezéchias, Titre de voyage, Ponts interdits de l’exil, éditions Baudelaire, 2023, 142 p.

Sapienza Goliarda, Les certitudes du doute, Le Tripode, 2023, 235 p.

Sarrazin Albertine, L’astragale, Points, 2011

Sarrazin Albertine, La cavale, Le livre de poche, 1992

Sautière Jane, fragmentation d’un lieu commun, Seuil, 2003, 112p.

Swiatly Fabienne, Un jour je suis passée de nuit, Color gang, 2018

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et appuyez sur Entrée pour rechercher. Échap pour annuler.

Remonter